LE PLANTAIN : plus qu'une plante anti-piqûres


Le plantain a été une des premières plantes que j'ai appris lors de mes cours d'herboristerie.

Il est facile à reconnaître avec ses nervures parallèles et ses inflorescences en épis et il pousse partout.

Je l'ai donc utilisé très rapidement pour valider sur le terrain ce que j'avais appris en cours.

L'occasion me fut donné lors d'une cueillette automnale pendant laquelle en plus de cueillir des châtaignes, j'ai aussi ramassé une épine de bogue.....sous l'ongle.

Devant l'impossibilité d'utiliser une aiguille, je me suis donc dite que c'était l'occasion de voir si le plantain était vraiment efficace.

J'ai cueilli une feuille de plantain et l'ai mâchée, puis je l'ai posée en cataplasme sur mon doigt que j'ai maintenu à l'aide d'une compresse et un sparadrap.

Ne sachant pas le temps qu'il fallait pour qu'il agisse, je l'ai gardé jusqu'au lendemain, puis j'ai enlevé la compresse et j'ai observé. Sous mes yeux j'avais un doigt un peu noirci avec les tanins du plantain, puis un bout de l'écharde qui pointait le nez. Il ne m'a fallu qu'une pince à épiler pour sortir l'infâme de mon pauvre doigt !


Voilà comment, alors que je n'était qu'une petite graine d'herboriste, une histoire d'écharde et de plantain m'a engagé sur un long cursus de praticienne en herboristerie.

Cette première expérience réalisée sur moi même m'a donné la confiance de l'utiliser avec d'autres personnes, chaque usage me permettant d'approfondir la connaissance de cette plante.

Par exemple, lors d'un stage de survie, j'ai vu le plantain sortir une écharde en moins de 10 minutes ! (Pratique lorsqu'on n'a rien sous la main ou avec les enfants qui ont peur des aiguilles)

Une amie m'a rapporté que la plantain était aussi efficace pour retirer les éclats de verre en ayant réussi à retirer tous les morceaux de sa main après avoir cassé la vitre de sa tablette.

Et que dire de cette amie apicultrice qui a appliqué un cataplasme de plantain suite à une piqûre d'abeille sur la joue, ou de cette adolescente qui s'est faite piquer par un frelon entre les doigts.

Chaque fois le plantain, présent partout, était là pour apporter un soulagement presque immédiat.


Pour autant je ne pense pas vous apprendre du nouveau.....le plantain est largement connu pour ces usages mais le limiter à une sorte de pince à épiler végétale serait se priver des autres vertus que cette plante commune et facile à utiliser peut nous apporter.

Je vais ici vous proposer une lecture un peu différente que celle de type « anti-ci » « pro-mi » en regardant l'action fondamentale du plantain sur les tissus afin de comprendre pourquoi on lui confère certaines propriétés.

Premièrement son action porte essentiellement sur la peau et les muqueuses et pas uniquement de façon symptomatique et ponctuelle.

Le plantain fait aussi un travail de fond en agissant sur les tissus : il réduit les saignements, aseptise et tonifie, hydrate et apaise les inflammations.

Il sera donc utilisé comme plante de base lorsque les tissus sont en manque de tonus, secs, suintants ou avec des petits saignements, hyper-réactifs, enflammés, rouges et chauds.

Cela permet de passer d'un approche symptomatique à une approche plus globale et se questionner différemment :

quel est l'état de mes tissus ? Est ce que je sens que mon estomac est irrité, enflammé ? Est ce que j'ai des symptômes d'intestin poreux et est ce que mes muqueuses intestinales bénéficieraient d'être tonifiées, désenflammées, ré-hydratées ?

Ma muqueuse nasale est hyperactive et à la moindre contrariété ou agent externe, elle secrète du mucus, comment puis-je la soutenir ?

J'ai une toux sèche et peu productive qui m'enflamme les bronches, comment puis-je aider le tissus ?

En abordant les propriétés du plantain de cette façon, il est plus facile de comprendre pourquoi on le retrouve dans les indications connues suivantes , souvent associé avec d'autres plantes qui ont une action similaire ou complémentaire :


SYSTEME TEGUMENTAIRE (peau) : Piqûres, échardes, abscès, démangeaisons, rougeurs, saignements, gerçures, ampoules

SYSTEME RESPIRATOIRE : anti-histaminique, toux sèches et irritantes, rhinites

SYSTEME DIGESTIF: aphtes, maux de gorge, gastrites, colites, hyper-perméabilité intestinale, diarrhées

SYTEME URINAIRE : cystite

Le plantain est une plante facile à utiliser, commune et avec pratiquement pas d'effets indésirables. Elle peut être prise dans presque toutes les formes galéniques : teinture, tisane, jus, alimentation, bain, compresse, cataplasme. Pour un usage en tisane, il suffira de prêter une attention particulière au moment du séchage des feuilles puisqu'il a tendance à noircir.

Quelles espèces de plantain peut-on utiliser ?

En France on utilise essentiellement le Plantago lanceolata et le plantago major, le premier étant plus présent dans les endroits secs, le deuxième préférant un peu plus de fraîcheur et humidité.

Si vous souhaitez plus d'informations sur la reconnaissance du plantain, je vous invite à regarder la vidéo ici : https://www.youtube.com/watch?v=6rgrohqg2TE


Et vous? Comment utilisez-vous le plantain? Quelles sont vos expériences avec cette plante?


BIBLIOGRAPHIE :

GAGNON Caroline, LANCTOT-BEDARD Valérie Materia Medica 2009

MC DONALD Jim Fondamentals of Energetic Herbalism - pdf

LUU Claudine, FOURNIER Annie 300 Plantes médicinales de France et d'ailleurs Ed Terre Vivante Mens 2020 700pages


154 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout