LE CYNORRHODON : quelle est la meilleure façon d'extraire sa Vitamine C en herboristerie familiale

Dernière mise à jour : 26 nov.


Dans cet article je vous partage une expérimentation sur le cynorrhodon que j'ai entrepris pour comprendre quelle était la meilleure façon de préparer cette plante en optimisant l'extraction de VIT C.

Voici les questions que je me posais et auxquelles j'ai tenté de répondre.

(Si vous avez d'autres données, je serais ravie de les lire)

  • Est ce que les préparations chauffées gardent la vitamine C, connue pour être sensible à la chaleur ?

  • Est ce que les préparations traditionnelles ( Rose-hip tea, Rose-hip syrup, confiture de cynorrhodon) contiennent encore de la vitamine C?

  • Faut-il privilégier une extraction à froid ?

Mon objectif principal était de comprendre, parmi les différentes préparations à base de cynorrhodon utilisées dans le cadre de l'herboristerie familiale et traditionnelle, lesquelles permettent d'extraire le plus de VIT C



MATÉRIEL UTILISE :


-Test en bandelettes BARTOVATION – Ascorbic acid Test Strip

Lecture du résultat basée sur des codes couleurs donnant les résultats suivants selon la couleur obtenue

0,01% = 10mg/100ml

0,02% = 20mg/100ml

0,05% = 50mg/100ml

0,1% = 100mg/100ml

- Baies de cynorrhodon fraîches, récemment

séchées, séchées depuis 1 an

- Eau de robinet

- Eau de source

- Balance de précision

- Verres de cuisine

- Moulin à épices

HYPOTHÈSES A QUESTIONNER

1-Si la Vitamine C est sensible à la chaleur, une extraction à froid contient plus de VIT C qu'une extraction à chaud

2- Plus la plante reste dans l'eau très chaude, plus la VIT C se détruit

3-Une extraction en eau de source extrait mieux qu'une extraction en eau de robinet calcaire

PROTOCOLE ET TECHNIQUES :

Pour les 2 première hypothèse, les formes utilisées ont été :

1- baie fraîche entière

2- baie séchée en 2021 coupée en 2

3- baie séchée en 2022 coupée en 2

4- baie séchée en 2021 broyée

5- baie séchée en 2022 broyée

Macération à froid pendant 16 heures dans eau de robinet

Infusion démarrant à 80°x 10 minutes,

Décoction à T° entre 85 et 100° x 10 minutes + 15 minutes hors feu

Macération à froid pendant 16 heures dans eau de source

Le ratio plante/eau : 0,5gr/10ml

J'ai démarré mon expérimentation en testant 0,5 gr de pastille d'acérola vendue dans le commerce et 0,5 gr de jus de citron pour avoir une idée du fonctionnement des bandelettes et avoir une référence notamment sur la quantité à prendre en compte pour le test.


TEST 1

MACÉRATION A FROID

Chacune des différentes formes du fruit ont macéré dans de l'eau froide de robinet pendant 16 heures.




TEST 2

INFUSION EAU CHAUDE

Infusion pendant 10 minutes dans une eau dont la T° de départ était de 80°




TEST 3

DÉCOCTION EAU BOUILLANTE

Décoction pendant 10 minutes dans une eau dont la T° oscillait entre 85° et 100° puis 15 minutes de macération sans chaleur

TEST 4

MACÉRATION A FROID DANS EAU DE SOURCE

Macération à froid pendant 16 heures dans eau de source Cristalline -uniquement avec 2 formes


 


Vérification hypothèses de départ

1-Si la Vitamine C est sensible à la chaleur, une extraction à froid contient plus de VIT C qu'une extraction à chaud.

Cela ne s'est pas vérifié lors de mon expérimentation. En effet, pour la même forme soit une baie de 2022 broyée, l'extraction de Vit C semble avoir été plus efficace dans une décoction à 85/100° pendant 10 minutes + 15 minutes hors feu, que dans une extraction à froid

2- Plus la plante reste dans l'eau très chaude, plus la VIT C se détruit.

Cela ne s'est pas avéré lors de mon expérimentation. En effet, une décoction à 85/100° pendant 10 minutes + 15 minutes semble avoir mieux extrait la VIT C qu'une infusion à 80° pendant 10 minutes

3-Une extraction en eau de source extrait mieux qu'une calcaire du robinet

Cela s'est bien avéré. En effet il y a eu une meilleure extraction dans l'eau de source que dans une eau calcaire même si les formes utilisées pour le 4ème test étaient légèrement différentes.que celles utilisées pour le 3 autres


BIAIS IDENTIFIE : La lecture des résultat n'était pas toujours très aisée.

Les bandelettes dont la lecture se fait à travers un code couleur étaient parfois de couleur mixte et pas nette, forçant à une interprétation du résultat. Néanmoins cette expérimentation portait surtout sur les meilleures extractions et non sur une quantité exacte de Vitamine C et les couleurs ont permis de poser une échelle entre les différentes extractions






CONCLUSION

Au vu de cette expérimentation voici ce qu'il me semble important de prendre en compte lors des préparations à base de cynorrhodon dans le cadre d'un usage familial afin d'optimiser ses préparations et extraire un maximum de Vit. C

1- La vitamine C n'est pas bien extraite dans l'eau (voir pas extraite du tout) lorsque le fruit est entier et frais. Ceci pourrait-il être dû à une forme de couche imperméable sur la peau du fruit ? Nous savons qu'en agro-alimentaire c'est le cas pour la peau de la tomate et celle des prunes, ce serait donc une hypothèse à prendre en compte. Dans le cas où l'on souhaiterai utiliser la baie fraîche dans une préparation à base d'eau, il serait recommandé de la hacher ou la broyer au préalable.

2- La vitamine C dans le cynorhodon supporte d'être chauffée. Ceci viendrait confirmer l'usage traditionnel des baies de cynorrhodon dans le « Rose-hip tea », boisson traditionnelle chez les anglais et le « Rose-hip syrup », encouragée par le Gouvernement Britannique pendant la guerre pour combattre le scorbut dans la population et chez les soldats.

Ceci confirme aussi certains dires sur les bienfaits de la confiture de cynorrhodon

3- Une préparation à base de poudre de cynorrhodon ou de cynorrhodon haché libèrent plus de Vit C que les formes entières dans les extractions à base d'eau

Il est donc préférable de garder les baies séchées entières ou coupées en 2 et de les broyer au dernier moment

3-La vitamine C se dégrade avec le temps.

Il est donc intéressant de considérer, lors de la cueillette, la quantité de baies nécessaires pour une utilisation sous 3 à 6 mois.

4- Une décoction, un sirop ou une confiture contiennent plus de Vit C si la préparation a été faite en utilisant de l'eau de source


J'étais très curieuse lors de cette expérimentation mais je ne viens pas d'un milieu scientifique, ainsi n'hésitez pas à me faire remonter toute incohérence ou biais que je n'aurais pas pris en compte.


Soignez-vous bien cet hiver avec le cynorrhodon!






138 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout